Finances

Retour sur notre soirée-débat du jeudi 26 septembre 2019

RP1-image1.jpg

Après un hommage républicain à Jacques Chirac et des interventions des élus de notre groupe de l'opposition municipale sur l'urbanisation à outrance, le nouveau quartier de La Folle Emprince, l'éclairage public, la voirie, le stationnement, la circulation, la mobilité, l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, les espaces verts, le développement durable, la vie associative, le scolaire, le périscolaire, l'enfance, la culture, la sécurité, le commerce, le développement économique, la santé, les finances... Nous avons donné la parole aux nombreux Dammartinois présents. Le constat est sévère sur le bilan du maire et des rescapés de son équipe, et la déception est grande !

Le support de présentation complet en cliquant ici :

RP1-P2.jpg

 

Finances : la situation est grave

Tribune publiée dans le dammartinfos de mai 2018

Notre groupe a voté contre le budget 2018. Un budget indigne d’une ville de plus de 10 000 habitants à cause du résultat de fonctionnement désastreux de 2017 (210 281 euros).

La situation est grave. Le Maire a dû être réprimandé par la sous-préfecture pour qu’il s’attaque enfin à la réduction des dépenses de fonctionnement après quatre années de laisser-aller et de gestion qualifiée « à la petite semaine » par son ancien premier Adjoint. Depuis 2014 le résultat de fonctionnement a été divisé par 6 parce que les charges à caractère général et de gestion ont augmenté de 706 575 euros (+20 %) et la masse salariale de 1 315 807 euros (+29 %). En 2013, lors de notre dernière année en responsabilité, le résultat de fonctionnement était de 1 167 025 euros !

La baisse cette année des budgets des fournitures scolaires, de la maintenance, de l’entretien des voiries, des réseaux et des bâtiments publics, de la subvention du Centre Communal d’Action Sociale et de l’aide aux associations est inacceptable.

Les investissements sont insuffisants et incohérents, et démontrent l’improvisation du Maire quant à la gestion des services municipaux. Après de nombreux déménagements le Maire et son équipe ont enfin décidé de fermer l’annexe du 103 de la rue du Général de Gaulle ouverte il y a deux ans. Cette installation inutile, que nous avions dénoncée, aura coûté au moins 400 000 euros d’argent public !

Après l’abandon de la salle de spectacle et de cinéma et de l’espace commercial, le Maire veut fermer la salle Louis-Lumière pour y installer des services municipaux alors qu’il y a d’autres solutions possibles en attendant la construction, reportée sine die par son équipe, de la nouvelle mairie prévue dans le parc de la Corbie. Nous avons demandé solennellement au Maire d’abandonner ce projet de fermer la salle Louis-lumière. Serons-nous entendus ?

Vote du budget 2018

Intervention de Stéphane JABUT lors du Conseil municipal du  11 avril 2018

Monsieur le Maire, mes cher(e)s collègues,

Après le Débat d’Orientation Budgétaire du 22 mars dernier nous devons ce soir voter le budget 2018 de notre ville. Vous nous proposez une nouvelle fois monsieur le Maire de nous prononcer sur un budget primitif avec la reprise anticipée des résultats de l’année précédente sans même avoir voté le compte administratif et le compte de gestion.

Pages