L’heure du bilan a sonné

Tribune publiée dans le dammartinfos de juin 2019

A quelques mois de l’élection municipale, le maire et les rescapés de son équipe sont en plein naufrage ! Les démissions s’enchaînent, les perquisitions et les enquêtes vont bon train, la bétonisation du centre-ville est en marche, les écoles sont abandonnées, une partie de l’administration est en souffrance, et les finances de la commune sont au plus mal depuis deux ans.

Le maire-adjoint chargé des finances a préféré démissionner de sa délégation que défendre le budget 2019 lors du Conseil municipal, suite à une allocution à charge reprenant la plupart de nos critiques (bétonisation et urbanisation à outrance, gestion autocratique, opacité, improvisation, manque de vision…).

Après un excédent de fonctionnement catastrophique en 2017 de 163 580 €, celui de 2018 est quasiment aussi mauvais : 235 239 €. Il ne permet même pas de financer l’annuité des emprunts de 474 000 € malgré sa baisse grâce au report de la dette de notre ville jusqu’en 2035 ! Cet allongement de la durée de remboursement, certainement sous la pression des services de l’État, va nous coûter très cher. Pour mémoire, lors de notre dernier mandat entre 2008 et 2014, l’excédent moyen était de 800 000 €, toujours supérieur au montant de l’annuité de l’emprunt. L’excédent en 2013, notre dernière année en responsabilité, était de 1 167 025 € : cinq fois celui de 2018 ! Les chiffres sont consultables sur www.impots.gouv.fr rubrique des collectivités.

Nous avons voté contre ce dernier budget de la mandature. Un budget indigne d’une commune de plus de 10000 habitants à cause des mauvais résultats financiers et du manque de vision de l’équipe actuelle après cinq ans d’immobilisme et d’incompétence. Notre intervention lors du vote du budget est en ligne sur notre site www.ensemble-pour-dammartin.fr.

A quelques mois de l’élection municipale, la situation est grave et l’heure du bilan a sonné. Après la rentrée de septembre nous organiserons une réunion publique sur le bilan malheureusement désastreux de cette mandature.

Nous vous souhaitons un bel été et de bonnes vacances.

 

Commentaires

Tribune Dammartinfos juin 2019