Conseil municipal du 22 mars 2018

20180322-CM.pngTélécharger l'ordre du jour

 

Ordre du jour

1. Subvention à l'Avimej

2. Demande de subvention à la dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR) pour la défense incendie

3. Demande de subvention à la dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR) pour la création du nouveau cimetière

Grand Paris Express : la Seine-et-Marne sacrifiée

GPE-Ligne17-250218.jpgCliquer sur l'image pour l'agrandir

Le Premier ministre Édouard Philippe et la Ministre des transports Élisabeth Borne ont présenté cette semaine le nouveau calendrier du métro automatique du Grand Paris Express. Certes l’intégralité du tracé et des gares est conservée mais nous réprouvons les nouveaux arbitrages du gouvernement. Le nouveau calendrier est inacceptable : la Seine-et-Marne est une nouvelle fois sacrifiée.

Enjeux d’avenir

Tribune publiée dans le Dammart'Infos de janvier 2018

Au moment d’écrire cette tribune, le président de la République ne s'est toujours pas exprimé sur l’avenir de la Métropole du Grand Paris et du métro automatique du Grand Paris Express.

L’État envisagerait de rattacher les quatre communes de Seine-et-Marne de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle à la Métropole du Grand Paris. C’est inacceptable ! Le Nord-Ouest Seine-et-Marnais a trop longtemps subi les nuisances de l’aéroport sans profiter des retombées économiques. Notre Communauté d’agglomération Roissy Pays de France nous permet enfin de peser dans le Grand Roissy et de bénéficier du développement économique de la plateforme aéroportuaire. Ce périmètre élargi, que le maire ne voulait pas lorsqu’il était dans l’opposition, a permis à notre ville d’obtenir en 2017 une dotation de solidarité communautaire de 428.453 euros et le financement de la moitié des travaux des façades de la mairie.

Arrachée également de haute lutte lorsque nous étions en responsabilité, la gare du Mesnil-Amelot du Grand Paris Express serait en danger pour des raisons budgétaires alors que le gouvernement vient d’accorder un prêt de 1,7 milliards d’euros au CDG Express, liaison ferroviaire directe entre l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle et Paris, qui devait être financé par le privé. C’est inacceptable !

Le périmètre de notre agglomération et la gare du Mesnil-Amelot sont des enjeux d’avenir majeurs pour notre ville. Malheureusement le maire et sa majorité sont inaudibles, inexistants, bien trop occupés par leurs tensions internes, leurs démissions et l’ouverture d’une enquête préliminaire par la brigade de gendarmerie de Meaux sur des transactions immobilières d’élus de leur équipe.

Vous pouvez compter sur mon implication et celle des élus de l’opposition pour défendre les intérêts de notre ville et de notre territoire. Je vous souhaite, avec les élus de l’opposition, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Collecte des déchets : cafouillage et gestion calamiteuse

Afin d’harmoniser la collecte et le traitement des déchets des ménages et assimilés, compétence obligatoire de notre agglomération Roissy Pays de France, le Conseil communautaire a décidé de transférer au 1er janvier 2017 les activités de collecte et de traitement pour les 42 communes de l’agglomération au SIGIDURS, syndicat intercommunal.

Bétonisation et densification à outrance

Depuis quelques temps sans concertation et sans aucune explication les permis de construire prolifèrent dans le centre-ville. A ce jour selon nos informations plus de deux cents logements sont lancés (rue Victor Offroy, rue de la Saine Fontaine, avenue du Maréchal Leclerc, etc…). Cent logements sociaux sont prévus rue des Oulches et ruelle des Filoirs. Cette absurdité remet en cause la mixité et le développement harmonieux de notre ville, va engorger le cœur de ville et saturer l’école de l’Eau Bonne.

Tags: 

Nous voulons la ligne 17 en 2024

CarteFPE.jpg

Nous vous invitons à lire, à signer et à partager la pétition (cliquer sur la carte) pour le respect du tracé et du délai de la ligne 17 du métro automatique du Grand Paris express. L'avenir de notre ville, de notre territoire et de ses habitant(e)s ne doit pas être remise en cause au grès des alternances politiques. Vous pouvez compter sur notre implication sans faille pour que la gare du Mesnil-Amelot, emportée de haute lutte lorsque nous étions en responsabilité, ne soit pas abandonnée !

Tags: 

Conseil municipale d'octobre 2018

ODJ-CM-Octobre-2017.png

Ordre du jour du conseil municipal du 18 octobre 2017

  1. Fonds de solidarité logement - convention 2017
  2. Demande de garantie d'emprunts souscrit par Picardie Habitat pour la construction de logements sociaux rue Victor-Offroy
  3.  Convention avec le rectorat de Créteil relative à la mise en place de « l'école change avec le numérique
  4. Modification du tableau des emplois
  5. Dénomination d'une voie dans le Gué-Douy III
  6. Dénomination de 8 voies dans la ZAC de la Folle-Emprince
  7. rétrocession de diverses parcelles appartenant à la société PAMEO CAPITAL
  8. approbation du compte de gestion 2016 : budget ville
  9. approbation du compte de gestion 2016 : budget Zone de l'Europe
  10. approbation du compte de gestion 2016 : budget Pôle de santé
  11. acquisition de la parcelle AP92 sise chemin du petit puits dans le cadre de la ZAC de la Folle-Emprince
  12. Acquisition de la parcelle C26 sise rue St Ladre dans le cadre de la ZAC de la Folle-Emprince
  13. Cession de la parcelle AP92 sise chemin du petit puits dans le cadre de la ZAC de la Folle-Emprince
  14. Cession de la parcelle C26 sise rue St Ladre dans le cadre de la ZAC de la Folle-Emprince
  15. Convention relative à l'aménagement d'un arrêt bus avenue de l'Europe sur la commune d'Othis
  16. Subvention à l'AVIMEJ 
  17. Motion contre la fermeture de la trésorierie de Dammartin-en-Goële
  18. Nomination du coordonnateur communal du recensement et de ses suppléants
  19. Attribution de l'indemnité de conseil au receveur municipal
  20. Plafonnement de la tarification des serviices scolaires pour les familles d'accueil

 

 

 

Pages