Non à la fermeture de la Trésorerie de Dammartin

TresorerieDammartin.jpgNous étions présents jeudi soir à la salle Louis-Lumière à Dammartin à la réunion publique contre la fermeture de la Trésorerie de Dammartin programmée le 31 décembre 2017. Nous sommes attachés aux services publics de proximité et au développement harmonieux de notre territoire. Les habitants des villes péri-urbaines ont besoin de services publics de proximité et notamment d’une Trésorerie. Si cette fermeture devait se faire... Les Dammartinois et les habitants des communes environnantes seraient fortement pénalisés. Ils devraient se rendre aux services fiscaux de Meaux. Pour le montage et le suivi des budgets des communes et des établissements publics, les agents et les élus devraient se rendre aux services fiscaux de Claye-Souilly. La plupart des maires des communes concernées étaient présents ainsi que les Conseillers Départementaux de notre canton. Nous avons adopté une motion contre cette fermeture adressée à la Préfecture. 
Nous nous réjouissons cette unanimité au-delà des clivages politiques mais je m'étonne toujours des élus locaux qui portent au niveau national une politique de réduction drastique des dépenses publiques et la suppression jusqu'à 500000 fonctionnaires mais qui veulent toujours plus de services publiques sur leur territoire ! Quant au nouveau Député LREM de la circonscription, il aurait mieux fait de ne pas venir... Aucune explication sur la politique gouvernementale, aucune vision, aucune proposition... Il a été la risée de la soirée !


Réunion de l'association lundi à 20H30 à la salle LCR.

Rentrée précipitée non concertée

Cette rentrée pour notre ville est marquée par le choix précipité de M. Dutruge de revenir à la semaine de quatre jours dans les écoles. Malheureusement ce choix est dans la lignée de la politique menée depuis le début de sa mandature : l’intérêt des enfants n’est pas une priorité.

Dès son élection il a changé la durée des activités périscolaires décidée après des mois de concertation par notre équipe, passant à une fois trois heures au lieu de deux fois une heure et demie, à l’encontre de l’esprit de la réforme des rythmes scolaires. La qualité des activités périscolaires n’a jamais été à la hauteur des attentes des familles à cause du manque de moyens humains et financiers. Pour la quatrième année de suite les investissements dans les bâtiments scolaires sont insuffisants : 132400 € en 2017. D’après M. Dutruge qui s’appuierait sur un rapport que l’on a demandé depuis des semaines, les groupes scolaires du Verger de la Thuilerie et Henry-Dunant seraient « dangereux ». Élu sept ans dans l’opposition et né à Dammartin, s’il ne connait pas l’état des écoles c’est au mieux un manque d’implication, au pire un manque de compétence et de vision. Il n’y avait rien dans son programme contrairement à nous qui proposions d’agrandir les écoles de l’Eau Bonne et du Petit Prince et une étude prospective pour celle du Verger de la Thuilerie. Si les écoles sont réellement dangereuses pour les enfants, il devrait les fermer ! Rassurez-vous elles ne le sont pas. Elles manquent cruellement d’investissement depuis que M. Dutruge est en responsabilité et surtout M. Dutruge veut les raser pour justifier l’injustifiable : l’abandon définitif de la construction d’une salle de spectacle et de cinéma, la perte de 1 435 207 € de subvention de la région, de 257 452 € de subvention du département et les plus de 200 000 € dépensés pour le projet que nous avions prévu à côté de l’école Henry-Dunant avec un espace commercial. M. Dutruge a préféré y construire plus de trente pavillons…

Tags: 

Manque de souffle et de vision

Tribune publiée dans le Dammartinfos de juillet 2017

Notre groupe a voté contre le budget communal 2017 proposé par monsieur Dutruge. Pour les associations, après une baisse drastique de 20000 € en 2015, il manque encore 6000 € pour revenir au niveau de 2013 lorsque nous étions en responsabilité. Cela démontre une nouvelle fois que la culture, le sport, les loisirs, tout ce qui peut créer du vivre ensemble, du lien social n’est pas une priorité pour l’actuelle majorité. 

Incapable de maitriser les dépenses de fonctionnement, la masse salariale augmente malgré l’externalisation de nombreux services (nettoyage de bâtiments, tontes…) qui fait exploser l’achat de prestations de services de 200000 € pour des résultats contestables. Ce laisser-aller depuis trois ans pénalise les investissements de notre ville. Ils baissent de plus de 50 % en 2017 par rapport à 2016 pour atteindre le niveau le plus bas de 2.2 M€ en dépit de la dynamique démographique de notre ville. Les investissements dans la voirie sont négligeables. Il suffit de se promener dans la ville pour s’en rendre compte. Pour la quatrième année les investissements dans les bâtiments scolaires sont dérisoires 132400 € au mépris des effets d’annonce pour justifier l’abandon de la construction de la salle de spectacle et de cinéma. Comme l’a si bien dit le désormais ex premier adjoint lors de sa démission, la municipalité est gérée « à la petite semaine ». C’est déplorable pour notre ville. Ce budget est à l’image de cette mandature, il manque de souffle et de vision. 

Nous vous souhaitons tout de même un bel été et de bonnes vacances. Vous pouvez nous suivre et nous contacter sur notre site www.ensemble-pour-dammartin.fr

Tags: 

Battre l'extrême droite le dimanche 7 mai en France et dans notre ville de Dammartin-en-Goële

Resultats1erTourPresidentielle2017Dammartin.jpg

Comme nos compatriotes vous vous êtes déplacés en nombre à Dammartin-en-Goële pour voter lors du premier tour de l'élection présidentielle. Le second tour opposera dimanche 7 mai Emmanuel Macron, un démocrate, arrivé en tête en France mais second dans notre ville lors du premier tour, à Marine Le Pen, la candidate de l'extrême droite.

Le moment est grave. La qualification de Madame Le Pen est tout sauf banale. Elle est la représentante d'un parti qui remet en cause les valeurs universelles de notre pays. Ce parti stigmatise nos compatriotes en fonction de leurs origines, de leurs conditions de vie et de leurs croyances. Il a pour programme de diviser profondément la France. Il instrumentalise la laïcité et il ment aux Français.

Le repli sur soi et la fermeture des frontières ne garantissent pas plus de sécurité. La sortie de l'Euro et de l'Europe pénaliseraient notre économie et par conséquent les plus pauvres et les moins qualifiés. Les immigrés cotisent plus qu'ils ne perçoivent de la solidarité nationale et participent pleinement au développement économique de notre pays.

L'histoire nous enseigne que le nationalisme et l'extrêmisme n'ont engendré que haine et malheur ! La mobilisation s'impose. Pour mon pays, pour notre ville, pour la liberté, l'égalité et la fraternité, je mettrai toute mon énergie pour faire battre l'extrême droite le dimanche 7 mai. Je voterai, et je vous appelle à voter massivement, pour le seul candidat républicain du second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel MACRON.

Stéphane JABUT

Conseiller municipal de Dammartin-en-Goële

Ancien Maire de Dammartin-en-Goële

Quelle déception à mi-mandat !

Trois ans après son élection, vous êtes nombreux à nous interpeler et à juger très décevant le bilan à mi-mandat de monsieur Dutruge. Les motifs d’insatisfaction sont patents. L’immobilisme, le manque d’investissement dans les travaux de voirie, dans les écoles, dans l’entretien des bâtiments communaux, le laisser-aller des dépenses de fonctionnement et l’abandon définitif de la construction de la salle de spectacle et de cinéma démontrent l’incapacité du maire à gérer le développement de notre ville.

Tags: 

Conseil municipal du 12 avril 2017

20170412-ConvocCM.png Ce conseil municipal était principalement consacré au budget de la commune. 

 Au nom du groupe Ensemble pour Dammartin-en-Goële, Stéphane Jabut a fait une déclaration concernant ce budget, qui fait suite à l'intervention et à l'analyse du Conseil municipal du 21 mars consacré au débat d'orientation budgétaire. 

- Télécharger l'ordre du jour du Conseil municipal

- Télécharger l'intervention de Stéphane Jabut

 

Démission du 1er adjoint au maire

Lisez l'article paru mercredi 5 avril 2017 dans le journal La Marne.

L'imposture, l'amateurisme et le manque de vision que nous dénonçons depuis le début du mandat sont révélés au grand jour par monsieur MATÉO. La majorité municipale est au bord de l'implosion. Elle ne tient plus qu'à un fil. Les Dammartinoises et les Dammartinois sont de plus en plus déçus par l'inaction et le comportement du maire et de son clan. Ils ne méritent pas ce spectacle affligeant. Cette déception nous olbige. Nous sommes plus que jamais déterminés et mobilisés pour le futur de notre ville. Vous pouvez compter sur nous.

Pages