Conseil municipal du 21 mars 2017, débat d'orientation budgétaire 2017

20170317-ConvocCM.png

Télécharger la convocation

Intervention de Stéphane JABUT, débat d’Orientation Budgétaire de Dammartin-en-Goële, mardi 21 mars 2017

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

La loi NOTRe du 7 août 2015, portant nouvelle organisation territoriale de la République apporte quelques nouveautés au débat d’orientation budgétaire (DOB). Elle est venue étoffer les dispositions relatives à l’information des conseillers municipaux. Désormais, le débat d’orientation budgétaire doit s’appuyer sur un rapport d’orientation budgétaire (ROB). Ce ROB doit non seulement porter sur les orientations budgétaires de l’exercice comme auparavant, mais il doit également présenter les engagements pluriannuels envisagés ainsi que la structure et la gestion de la dette.

Commerces de proximité et centre ville

Au regard des critiques récurrentes de monsieur Dutruge sur le manque de dynamisme du commerce local, sur la propreté et sur le plan de circulation du centre-ville lorsque nous étions en responsabilité, nous attendions de voir quel serait son action après son élection. Force est de constater que le bilan à mi-mandat est mauvais. La démagogie est facile mais l’action est plus difficile. Des commerces continuent à fermer et le centre-ville est à la dérive.

Tags: 

Méthodes d’un autre temps

large_GroupeOppositionJanvier2017.JPG

Une année se termine, une autre commence… En mars, nous serons à mi-mandat. La déception est grande. Le manque de préparation et de vision M. Dutruge est patent. Après l’appropriation de projets que nous avions initiés (Déménagements du Centre Communal d’Action Sociale et de la police municipale, commémoration des taxis de la Marne, restauration de la collégiale, gymnase Alexis-Vastine, zone de services et de santé de l’Europe…), l’enclavement du nouveau quartier de la Folle-Emprince en supprimant la construction des deux routes qui devait le relier au centre-ville, et l’abandon de la salle de spectacle et de cinéma et de l’espace commercial à côté de l’école Henry-Dunant pour y construire plus de trente maisons : M. Dutruge gère la commune avec son clan, tenant à distance les autres élus, de l’opposition mais aussi de la majorité… Nous sommes scandalisés par ces pratiques de plus en plus antidémocratiques. La situation ne fait que s’aggraver entre copinage et opacité. Il y a de moins en moins de commissions. Nous découvrons certains dossiers quelques jours avant les conseils municipaux grâce aux dossiers préparatoires. Nous n’avons jamais été conviés aux réunions de travail de l’intercommunalité contrairement aux autres communes qui impliquent tous les élus. Nous n’avons même pas été invités pour la remise des colis de fin d’année aux anciens et pour l’inauguration de la vidéo-protection ! Notre ville mérite mieux que ces méthodes d’un autre temps. La démocratie locale c’est le débat, le respect des droits de l’opposition et non l’invective, le mensonge et le manque de transparence. Il faut savoir dépasser les clivages politiques pour mieux servir l’intérêt général. Mais encore faut-il en avoir la volonté… Je vous adresse, avec les élus de l’opposition, tous mes vœux de fraternité, de réussite et de paix pour cette nouvelle année 2017.

Tags: 

Les enfants et les écoles négligés

large_GroupeOppositionJanvier2017.JPGNous étions présents à l’inauguration de l’extension de l’école du Petit Prince le vendredi 14 octobre. Cet agrandissement avait été programmé par l’ancienne majorité pour accompagner l’augmentation du nombre des élèves par une construction en deux phases afin d’optimiser le financement. En effet, le dimensionnement de la chaudière, les réseaux et la taille de la cantine avaient été prévus dès le début la construction.

Tags: 

Pôle de santé sans concerter

Nous nous félicitons de l’avancement des travaux du rond-point et de la zone d’activités et de services de l’Europe à côté du stade Jesse-Owens malgré la récupération politicienne de M. Dutruge. En effet, nous avons acheté les terrains et lancé les études pour un aménagement communal de cette zone afin de renforcer notre offre médicale et créer des emplois de proximité lorsque nous étions en responsabilité.

Tags: 

Pages